Eglise


« Maison de Dieu, Maison de Tous »

C’est une église à taille humaine, sobre, lieu d’invitation au recueillement par la simplicité du site et à l’admiration devant les peintures de Jean Fusaro (peintre lyonnais de renommée mondiale).
L’église de Saint-Jacques-des-Arrêts est située au cœur du village : elle est ouverte tous les jours.
Le premier curé Victor Aubaille a été nommé en 1664, auparavant c’était un vicaire de la paroisse voisine d’Ouroux qui assurait les offices.
En 1793 les révolutionnaires prirent le curé Barbonèche, ils l’emmenèrent prisonnier et l’exécutèrent à Lyon sur la place des Terreaux.
Le bâtiment actuel, sans doute construit au 18ème siècle, à l’emplacement d’une église plus ancienne, a été agrandi en 1826 avec l’ajout de deux nefs latérales. En 1890 il a été procédé au rehaussement du chœur.
L’aménagement de l’espace intérieur de l’église, par les œuvres du peintre Jean Fusaro, a été fait en deux temps. Tout d’abord sont installées, en 1999, quatre gigantesques toiles dans le chœur. Puis en 2009, quinze nouvelles toiles viennent les compléter et habiller les stations du chemin de croix et le fond de l’église (martyrs de Lyon et colline de Fourvière un 8 décembre).
Dans des tons bleutés qui s’accordent on ne peut mieux au jaune des murs de l’église, les dessins frappent par le mélange de la douceur des tons utilisés et la violence des thèmes évoqués.